On arrive aujourd’hui à un moment où chacun vit sa vie en ne tenant plus compte des avis de l’entourage. Le libertinage s’impose peu à peu comme un mode de vie comme un autre. On s’achemine vers une véritable légalisation de cette philosophie de vie. L’orientation sexuelle a toujours suscité beaucoup de polémique dans notre société. On stigmatisait les personnes qui ne choisissent pas de vivre comme la masse. Heureusement cela a changé radicalement aujourd’hui. Chacun est libre d’expérimenter une pratique ou un divertissement. Aussi je vais parler d’un sujet qui suscite la curiosité de bon nombre d’individus : l’effeuillage et l’homosexualité.

De plus en plus de clubs de stripteases pour le Gay

Il n’y a pas vraiment de point commun avec l’homosexualité et l’effeuillage mis à part que les deux font l’objet d’idées reçues. Pourtant, il n’y a rien d’immoral à se faire plaisir de temps en temps, en admirant un bel homme en train de remuer son corps musclé. L’effeuillage ne se caractérise plus réellement par la sexualité. Il se ramène même à la danse semblable aux spectacles actuels avec ces stars à moitié dénudées se déhanchant sur scène. Mais cet art ne perd pas pour autant son identité.

Le striptease est une prestation particulière ne se limitant pas une personne qui se déshabille. Cette dernière vous captive par sa sensualité et crée un sentiment de désir. Elle sait comment mettre en évidence ses plus beaux atouts. Pourtant on ne trouve pas autant de club gay ne proposant que des stripteases que pour les hétérosexuels. En effet, la majorité des boîtes ne proposent que des femmes effeuilleuses. Cependant, il existe des adresses chics et glamour que chez http://www.bus-paradise.com où vous puissiez passer des soirées de folies surtout à Lyon ou à Paris. La tendance à commencer à évoluer.

Le striptease : une question de goût

À vrai dire ce sont les stripteaseurs hétérosexuels qui restent assez rares. Les femmes n’osent pas toujours avouer leur petit fantasme et elle ne fréquente donc pas les clubs de stripteaseurs. Du coup, on n'en trouve que très peu. En réalité il s’agit d’une question purement subjective. Rien n’empêche une personne hétérosexuelle ou homosexuelle d’aimer le striptease ou non. Être gay ne signifie pas forcément que l’on soit libertin. Certains choisissent une vie plus rangée et se contentent des boîtes classiques.

Mais, je dois avouer que les meilleures soirées commencent par une belle séance d’effeuillage. Cela nous met tout de suite dans une ambiance torride. Les animateurs sont souvent des gogos boys qui diffèrent un tout petit peu des stripteaseurs. Il y a également des divas qui adorent s’habiller de manière burlesque pour les amateurs du genre. Mais l’idée est là. Si vous ne trouvez pas de club des stripteases gay, fréquentez les saunas ou les hammams gays. Vous pourrez même faire une petite prestation sur le lap dance.